Théâtrorama

Critique de Safidine Alouache, 23 juillet 2009

À propos de Renaud et Armide, de Cocteau

Rôle d’Oriane – Assistanat à la mise en scène de Jean-Louis Bihoreau

« La mise en scène de Jean-Louis Bihoreau fait la part belle aux mouvements, à la musique, aux sonorités. Il y a une antinomie entre les personnages… Entre Oriane et Armide, c’est le rapport entre amour et haine contenue, douceur et rudesse qui tissent le lien entre nos deux personnages. Aurore Evain joue une fée mue par une méchanceté contenue, une haine rentrée à l’inverse de Véronique Lechat, dans le rôle de Armide, qui dans un jeu plein de grâce et d’élégance montre au fil de la pièce un personnage transporté par une sensibilité à fleur de peau. La pièce est dans un rapport de déséquilibre agencé entre les personnages. Renaud et Armide ou l’histoire d’un amour possible qui devient impossible. »

Lire l’article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *